Tous en lutte contre les inégalités de genre ! Rencontre avec une autrice

« Comment avez-vous vous eu l’idée d’écrire ce livre ? », «  Combien de temps avez-vous mis pour l’écrire ? »,« Avez-vous déjà vécu vous-même des situations de sexisme ? », « Comment devient-on écrivaine ? »… Autant de questions que les élèves de 4ème3 et de 5ème5 ont pu poser de vive voix à Florence Hinckel, l’autrice à succès de livres pour enfants et adolescents qu’ils ont rencontrée jeudi 18 mars à la Médiathèque François Mitterrand de Sète. AUTRICE, oui, et non AUTEUR-E, a bien précisé Florence Hinckle qui, en tant que féministe, récuse le second terme qui n’est qu’une féminisation artificielle du masculin. Et d’ajouter : « Les noms de métier au féminin existent, alors utilisons-les ! »

Renversante, court récit qui joue sur une inversion des stéréotypes de genre, met en scène une famille dans laquelle ce sont les filles qui sont favorisées dans la société. A elles l’espace public (des noms de rues aux grands terrains de foot), la visibilité sociale quand le père (c’est lui qui s’occupe des enfants) et le frère sont victimes d’inégalités de traitement. Les élèves ont trouvé la lecture de ce court roman à la fois dérangeante et édifiante. Une certitude, c’est que le livre de Florence Hinckel contribue à la prise de conscience des discriminations de genre.

Pour l'écrire, elle s'est documentée pendant trois mois puis a imaginé ce dispositif d'inversion des situations qui permet de mettre en évidence avec humour ce qui se joue dans le sexisme. Elle aborde également ce thème dans le livre "Ma mère est maire".

 

Les élèves de 4ème expriment leurs ressentis suite à cette rencontre :

Herminie, enthousiaste : « Florence Hinckel est gentille et compréhensive. Je n’aime pas trop lire mais elle rentre parfaitement dans mes critères de lecture. Je la remercie du fond du cœur de m’avoir donné des conseils et des informations sur l’écriture et la chanson et de m’avoir encouragée. »

Constance, satisfaite : « J’ai bien aimé la rencontre avec l’autrice. Elle est très accueillante et va au bout des questions des élèves. Elle nous a raconté comment elle s’était rendu compte du sexisme dans la vie ou dans le travail, ce qu’elle a vécu en tant que femme dans la société. »

Nino : « Cela s’est bien passé ; nous avons posé toutes sortes de questions sur ses livres mais surtout sur Renversante. Elle a même dédicacé le livre que j’avais apporté. Elle nous a aussi dévoilé qu’un de ses livres allait peut-être être adapté en série télé (U4). »

Pablo, critique en herbe : « La rencontre avec Florence Hinckel était très instructive même si certaines questions d’élèves n’étaient pas pertinentes. J’ai appris énormément de choses grâce à ce livre Renversante. J’ai découvert que certaines femmes étaient embêtées dans la société actuelle sur pleins de problèmes : acheter une maison, se promener dans la rue…Le livre est vraiment détaillé mais simple à comprendre. »

Adam : « Nous sommes allés à la Médiathèque François Mitterrand, accompagnés de Mme Schön et Mme Privat. Ensuite nous sommes entrés dans une salle où se trouvait déjà l’autrice Florence Hinckel. On lui a posé des questions auxquelles elle a répondu et elle nous a aussi raconté quelques anecdotes. J’ai trouvé la rencontre plutôt intéressante. »

Kimiko, passionnée : « J’ai adoré cette rencontre, passionnante. J’ai appris des choses que je ne savais pas sur les femmes dans l’histoire, le sexisme. Cette autrice est une excellente écrivaine qui aime son métier et fait passer des messages forts à travers ses romans comme Renversante. C’est une écriture fluide, facile à comprendre, qui va à l’essentiel et pourtant remplie de détails, d’actions et de rebondissements. »

Alexandre, biographe : « J’ai bien aimé la rencontre avec Florence Hinckel parce que je trouve qu’elle est féministe et que dans notre monde d’aujourd’hui, nous avons besoin de féministes. J’ai bien aimé son livre Renversante car tout est inversé : les garçons jouent à la corde à sauter et les filles au foot. On lui a demandé comment elle avait eu l’idée d’écrire ce livre et elle a répondu qu’elle avait créé ce livre parce qu’elle avait été élevée par des parents pas féministes. Elle s’est aussi mariée avec un homme féministe. »

Kélian, rassembleur : « Après la récréation, nous nous sommes rangés à l’accueil pour partir à la Médiathèque. En entrant dans la médiathèque, il y avait un gel qui sentait particulièrement bon mais revenons à l’essentiel ! Florence Hinckel nous a bien accueillis. On lui a posé quelques questions et à la fin de la rencontre, elle a dit quelque chose que j’ai spécialement retenu : «  Les garçons peuvent changer le monde. » Après cela, quelques personnes lui ont demandé une dédicace et nous sommes retournés au collège. »

Voici les impressions d'élèves de 5ème :

"Nous avons rencontré Florence Hinckel, une écrivaine féministe qui a écrit une multitude de livres différents. J'ai beaucoup aimé apprendre plein de choses sur elle, ses oeuvres et son métier passionnant, mais aussi une petite partie de son avis sur la société."

" J'ai apprécié cette rencontre car je n'avais jamais vu d'écrivaine avant. J'ai retenu qu'il est difficile d'être publié car peu de manucrits sont retenus alors qu'il y a beaucoup d'écrivains."

"On a posé plein de questions auxquelles Florence Hinckel a répondu avec sincérité et on a appris beaucoup de choses. Elle nous a donné des conseils pour écrire des textes : il faut le faire avec plaisir et ensuite persévérer."

"J'ai bien aimé parler à Florence Hinckel car elle répondait avec beaucoup de précision et les questions venaient par milliers dans notre tête. Par exemple au sujet de son livre que j'ai lu "Mémoire en mi", on lui a dit qu'on attendait une suite car le livre ne se termine pas vraiment. Elle a répondu que c'est parce qu'elle avait préféré laisser une fin ouverte mais que les jeunes n'aiment pas les fins ouvertes !"

"J'ai vraiment adoré la rencontre avec Florence Hinckel car elle nous a appris beaucoup de choses et a signé des autographes."

"La rencontre avec Florence Hinckel était géniale. Elle nous a donné plusieurs conseils, par exemple : si tu aimes écrire, essaie d'écrire tous les jours. Elle nous a aussi raconté des anecdotes."

Un immense merci à l'équipe de la médiathèque pour ce moment inoubliable.

Lien vers le site internet de Florence Hinckel : https://florencehinckel.com/